Découverte de l'argile blanche

L’argile blanche est une terre naturellement présente dans le sol sédimentaire. Il s’appelle également Kaolin. Grâce à ses propriétés, ce sédiment blanc procure de nombreux avantages pour la santé et le bien-être.

Origine et composition de l’argile blanche


L’argile blanche est une roche sédimentaire. Comme pour les autres argiles, il s’agit d’accumulation d’une autre roche dégradée par érosion. En France, cette roche argileuse de couleur blanche se rencontre surtout en Provence. Toutefois, la plupart des produits vendus sur le marché viennent des montagnes de l’Atlas au Maroc. Cette matière se compose en grande partie de silicium et d’aluminium. En complément, elle contient également d’autres éléments tels que le fer, potassium, sodium, calcium, magnésium et bien d’autres encore.

Propriétés du kaolin


Grâce à ses nombreux constituants, l’argile blanche procure beaucoup de bienfaits. Il s’utilise pour traiter les cheveux, la peau, l’estomac, etc. Les vertus diffèrent selon l’origine de la roche. Il suffit de tester différents échantillons pour en avoir le cœur net et par la suite constituer un stock. Par ailleurs, cette matière a des qualités absorbantes. De ce fait, les hommes de l’antiquité l’utilisaient déjà comme cataplasme. Actuellement, elle sera surtout un excellent produit naturel pour un gommage réussi. À cause de son abondance dans la nature, le kaolin reste relativement bon marché. En dehors des salons de beauté, il se vend souvent par sacs entiers, alors on peut toujours se partager. L’argile blanche se conserve très longtemps. Il suffit de le tenir à l’écart de l’eau. Puis il craint les manipulations avec des métaux, cela altère ses propriétés.  

0 Commentaire(s) Poster un commentaire

Aucun commentaire pour le moment.

Laisse un commentaire

3555